Sila 2011  
 
عربية Accueil | Présentation du salon | Contact | édition précédente
 

Invités
sila
Programme
Colloque
Règlement Intérieur
Formulaires
Exposants
Revue de presse
Esprit Panaf
Invité d'honneur
Galerie Photos
Vidéos

 
COLLOQUE SILA 2011
sila presentation salon international du livre d'alger

Colloque: LE MONDE ARABE EN ÉBULLITION, RÉVOLTES OU RÉVOLUTIONS ?

Du Mercredi 28 Septembre au Dimanche 2 Octobre 2011



LAKHDAR BRAHIMI   Ecran Galaxy Note 2
smain au sila
Youcef tounsi
L’Algérie, le Maroc et l’Arabie saoudite seront épargnés par les révoltes dans le monde arabe. C’est ce qu’a indiqué l’ancien ministre des Affaires étrangères algérien ....

Lire la suite >
   


UN PONT AVEC LA RECHERCHE
Comme dans le monde entier, le public universitaire du Salon international du livre d’Alger est, sans conteste, l’un des plus importants par le nombre, la fidélité et l’implication. Les professeurs et étudiants, qui viennent même des campus éloignés d’Alger, sont particulièrement intéressés par la découverte des nouveautés éditoriales proposées par les exposants ainsi que par le programme de rencontres culturelles du Sila auxquelles ils participent activement.

Cette relation de plus en plus forte entre le Salon et l’Université prend racine, par ailleurs, dans le rôle précieux joué par les universitaires dans l’édition nationale, en tant qu’auteurs d’essais relatifs à leurs différentes spécialités, mais souvent aussi en tant que romanciers, nouvellistes, poètes… Ceci sans compter que la plupart des professionnels du livre (éditeurs, libraires…) sont eux-mêmes universitaires et que les bibliothèques des facultés et instituts sont parmi les plus gros demandeurs d’ouvrages.

C’est pourquoi le Sila et l’Université algérienne cherchent aujourd’hui à établir de nouvelles passerelles destinées à valoriser leurs complémentarités autour du livre. Ce partenariat culturel et scientifique, fondé sur la contribution de chacun au développement du savoir dans notre pays, donne lieu cette année à l’organisation commune d’un Colloque international dont le contenu et les modalités ont été définis avec l’ENSSP (Ecole nationale supérieure des sciences politiques d’Alger).

Conçu comme une rencontre académique, ce Colloque, destiné prioritairement aux universitaires et chercheurs, regroupera des spécialistes autour du thème : «Le monde arabe en ébullition : révoltes ou révolutions ? »

Les participants, issus de différents continents et qui, pour la plupart, sont des sommités mondiales dans leurs domaines, apporteront la précision de leurs regards et l’efficacité de leurs outils méthodiques sur ce sujet d’actualité. L’intérêt de cette rencontre réside aussi dans la possibilité d’une approche pluridisciplinaire vivante qui convoque l’histoire, la politologie, l’économie, la sociologie, la démographie, la prospective, etc. Les communications et débats du Colloque feront l’objet d’une édition de ses Actes afin d’en faire bénéficier les centres de recherches et bibliothèques universitaires de même que tous les lecteurs qui, à titre professionnel ou personnel, s’intéressent au sujet.
Galaxy S6
LE MONDE ARABE EN EBULLITION : REVOLTES OU REVOLUTIONS ?
MERCREDI 28 SEPTEMBRE 2011
MATINÉE
Président de séance : Boukhirat Abdelkader, professeur en droit international, Ecole nationale supérieure de sciences politiques d’Alger.
 
09h00-09h45 : Inauguration.
 
10h00-10h45 : «Le monde arabe en ébullition : fractures et continuités à travers l’histoire contemporaine» par Lakhdar Brahimi, ancien ministre algérien des Affaires étrangères.
 
10h45-11h30 : «Etat des lieux, différences et similitudes face à la crise» par Fawaz Traboulsi, professeur de sciences politiques, Lebanese American University,Beyrouth, Liban.
 
11h45-12h30 : «Lecture analytique et prospective des révolutions arabes» par Amr El Shoubaki, expert au Centre d’études stratégiques d’Al Ahram.
 
12h30-13h15 : Débat.
 
13h30 : Pause déjeuner.
 
APRÈS-MIDI
Président de séance : Bouriche Riad, professeur de sciences politiques, Université Mentouri, Constantine.
15h00-15h45 : «Soubassement social et projections politiques» par Larbi Sadiki, professeur de sciences politiques à l’Université d’Exeter.
 
15h45-16h30 : «Images symboliques etréalités concrètes dans les slogans et les déclarations» par Rabab El Mahdi, professeur de sciences politiques à l’Université américaine du Caire, et Mohsen Bouazizi, professeur de sociologie à l’Université de Tunis.
 
16h45-17h30 : «Formes, structures et vecteurs de la contestation» par Stephen Zunes, professeur de sciences politiques à l’Université de San Francisco.
 
17h30-18h15 : Débat.
 
JEUDI 29 SEPTEMBRE 2011
MATINÉE
Président de séance : Zoubir Arrous, professeur de sociologie, Université Alger 2.
 
9h30-10h15 : «Acteurs du changement et mouvances idéologiques entre mimétisme et innovation» par John P. Entelis, professeur de sciences politiques à l’Université de Fordham, Etats-Unis.
 
10h15-11h00 : «L’islamisme à l’épreuve de la démocratie» par Alaya Allani, professeur d’histoire, Université de la Manouba, Tunisie.
 
11h15-12h00 : Débat.
 
12h15-13h30 : Pause déjeuner.
 
APRÈS-MIDI
Président de séance : Khaoula Taleb Ibrahimi, professeur de littérature, Université Alger 2.
 
14h00-15h00 : «Le rôle particulier de la jeunesse et de la femme dans les processus politiques en cours dans le monde arabe» par Abd El Ghaffar Shokr, directeur adjoint du Centre de recherche arabo-africain, Le Caire, Egypte, et Saidi Kalthoum, journaliste et doctorante en sociologie à l’Université de Tunis.
 
15h15-16h00 : «Communication sur la Syrie» par Radwan Ziadeh, directeur du Centre syrien des études stratégiques et internationales de Washington.
 
16h00-16h45 : «Communication sur la Libye» par Mustafa Fetouri, professeur à l’Académie de Tripoli.
 
17h00-17h45 : «Regard sur la conjoncture politique au Maroc» par Mokhtar Ben Abdellaoui, professeur de philosophie à l’Université Hassan II de Casablanca.
 
17h45-18h30 : Débat.
 
VENDREDI 30 SEPTEMBRE 2011
MATINÉE
8h30-14h00 : Visite touristique à la Casbah suivie d’un déjeuner au Bastion 23.
 
APRÈS-MIDI
Président de séance : Nacer Djabi, professeur de sociologie, Ecole nationale supérieure de sciences politiques, Alger.
 
15h00-16h00 : «Armées et appareils de sécurité à l’épreuve des manifestations populaires» par Mohamed Saeed dris, chercheur au Centre d’études internationales et stratégiques d’Al Ahram, et Fayçal Cherif, chercheur à l’Institut d’histoire du Mouvement ational tunisien à Tunis.
16h15-17h00 : «Armées arabes et transitions démocratiques» par Miloud Chennoufi, professeur de relations internationales au Collège des forces canadiennes, Ottawa.
17h15-18h00 : «Un point de vue palestinien sur les processus en cours dans le monde arabe» par Iadh Al Barghouthi, directeur au Centre des droits de l’Homme, Ramallah.
 
18h00-18h45 : Débat.
 
SAMEDI 1ER OCTOBRE 2011
MATINÉE
Président de séance : Abdelhak Bendjedid, professeur de sciences politiques, Université de Annaba.
9h30-10h15 : «Communication sur l’Egypte» par Yasmine Farouk, professeur de sciences politiques à l’Université du Caire.
10h15-11h00 : «L’influence étrangère sur les processus politiques en cours» par Fawaz Gerges, professeur à la London School of Economics.
11h15-12h00 : «Contexte stratégique et incidences sécuritaires» par Pierre Razoux, chef du département MENA au Collège de l’OTAN.
 
12h00-12h45 : Débat.
 
13h00-14h00 : Déjeuner.
 
APRÈS-MIDI
Président de séance : Belkacem Boumahdi, professeur de sciences politiques, Université Alger 3.
 
14h15-15h00 : «Communication sur le Yémen» par Murad Al Gharati, universitaire et Directeur du Centre des droits de l’Homme, Sanaa.
 
15h00-15h45 : «Communication sur la Tunisie» par Mahmoud Ben Romdhane, professeur de sciences économiquesà l’Université de Tunis.
 
16h00-16h45 : «L’impact des processus politiques en cours sur le développement des pays arabes : aspects économiques et financiers» par Abdou Attou, expert financier, Londres, et Adeel Malik, chercheur au Centre islamique du développement conomique, Université
d’Oxford.
 
16h45-17h30 : Débat.
 
20h30-23h : Dîner de travail (examen et validation des conclusions du Colloque (dîner présidé par Lakhdar Brahimi et William uandt. Coordination Yahia Zoubir, professeur en relations internationales, Euromed Management, arseille).
 
DIMANCHE 2 OCTOBRE 2011
MATINÉE
Président de séance : Fatima Oussedik, professeur de sociologie, Université Alger 2.
 
9h00-9h30 : «Les processus politiques en cours dans le monde arabe au regard de la presse anglo-saxonne» par Helena Cobban, auteur et experte de la région MENA, Virginie, Etats-Unis.
9h30-10h00 : «Les processus politiques en cours dans le monde arabe sous le regard africain» par Helmy El Sharawy, ancien directeur du Centre de recherches arabo-africain du Caire, Egypte.
10h15-11h00 : «De quelques paramètres de transformation du monde avec leurs influences sur le monde arabe» par Zabouri Morteda, chercheur et professeur de sciences politiques à l’Université de Montréal, Canada.
 
11h30-12h15 : Débats.
 
12h30-13h45 : Pause déjeuner.
 
APRÈS-MIDI
Présidents de séance : Behidji Kamel, professeur d’économie, Université d’Oran, Zoubir Yahia, professeur en relations nternationales, Euromed School, Marseille.
 
14h00-15h30 : «Le monde arabe en ébullition : révoltes ou révolutions ?» Conclusions générales (panel de présentation : Lakhdar Brahimi, ancien ministre algérien des Affaires étrangères ; William Quandt, professeur de sciences politiques à l’Université de Virginie ; Robert Mortimer, professeur de sciences politiques à l’Université de Haverford ; Bernabe Lopez, rofesseur d’histoire à l’Université autonome de Madrid ; Mohamed Tozy, professeur de sciences politiques à l’Université de Casablanca, et Zabouri Morteda, professeur de sciences politiques à l’Université de Montréal).
 
15h00-16h00 : Débat.
 
16h15-17h00 : Clôture.








 
 
 
Sila les partenaires
© SILA 2011 - Salon International du Livre d'Alger - Tous Droits réservés
Conception et Réalisation bsa Développement